Filed under:

Dominique Fortier

Dans quelle région se trouve Lac-Mégantic? En Estrie ou dans les Cantons-de-l’Est?

Il existe, depuis longtemps et encore aujourd’hui, une grande confusion quant à l’utilisation du mot Estrie et de l’expression Cantons-de-l’Est. Cette confusion vient du fait que les deux entités n’ont pas les mêmes fonctions ni les mêmes frontières géographiques.Au Québec, presque toutes les régions administratives et les régions touristiques coïncident avec le territoire qu’elles recoupent. Par exemple, la ville de Senneterre se trouve dans la région administrative de l’Abitibi-Témiscamingue et dans la région touristique de l’Abitibi-Témiscamingue. Aucun problème, donc : les fonctions administrative et touristique de la région correspondent au même territoire. Ce qui n’est pas le cas pour l’Estrie et les Cantons-de-l’Est.Voici la carte actuelle de l’Estrie région administrative, découpée en municipalités régionales de comté (MRC [des divisions administratives]) :

estrie-region-administrative-mrc-lac-megantic-2013

La municipalité de Lac-Mégantic se trouve donc dans la région administrative de l’Estrie, dans la MRC du Granit — d’où le surnom « dame de granit » attribué à la mairesse Colette Roy-Laroche depuis le déraillement du train de la MMA le 6 juillet.

Voici maintenant la carte qui correspond à la région touristique des Cantons-de-l’Est, qui comprend l’actuelle région administrative de l’Estrie, à laquelle s’ajoutent deux MRC (Brome-Missisquoi et La Haute-Yamaska) de la région administrative voisine de la Montérégie :

region-touristique-cantons-de-lest-2013-dominique-fortier

Et voici maintenant une carte montrant les secteurs touristiques de la région touristique des Cantons-de-l’Est, où l’on retrouve le secteur des municipalités de Granby et de Sherbrooke ainsi que celui de Mégantic :

secteurs-touristiques-des-cantons-de-lest-2013

Comme on peut voir, il n’est pas toujours simple de démêler le tien du mien. Par exemple, les municipalités de Lac-Mégantic et de Sherbrooke se trouvent toutes deux dans la région administrative de l’Estrie et dans la région touristique des Cantons-de-l’Est. Il en va autrement de la municipalité de Granby, qui, elle, se situe dans la région administrative de la Montérégie (dans la MRC de la Haute-Yamaska), mais dans la région touristique des Cantons-de-l’Est. Résumons :

  • En contexte administratif (lorsqu’il s’agit d’informations sur une municipalité ou sur des structures ou autres organismes municipaux/régionaux, par exemple), utiliser le mot Estrie. Si la municipalité ou tout autre organisme municipal/régional se trouve dans les MRC de Brome-Missisquoi ou de La Haute-Yamaska (comme Granby), utiliser le mot Montérégie.
  • En contexte touristique (s’il s’agit de documents faisant la description/promotion de vacances ou de promenades/routes en campagne/nature, par exemple), privilégier l’expression Cantons-de-l’Est.

En contexte bilingue, on nommera ainsi les régions concernées dans l’autre langue :

tableau-régions-administrative-touristique-en-2-langues-dominique-fortier, Estrie, Cantons-de-l'Est, Eastern Townships, Montérégie

Dans un prochain article, nous verrons l’évolution territoriale sur le plan historique et l’évolution orthographique des mots et des expressions qui nomment aujourd’hui la région de l’Estrie ou des Cantons-de-l’Est.

4 Comments on “Dans quelle région se trouve Lac-Mégantic? En Estrie ou dans les Cantons-de-l’Est?”

  • Dwain Richardson

    says:

    Excellent article, Dominique ! Maintenant il doit être plus simple de déterminer quelle appellation à utiliser lorsque nous faisons affaire avec la région administrative ou touristique. Savez-vous pourquoi les municipalités régionales de comté (MRC) de Brome-Missisquoi et de la Haute-Yamaska se sont annexées à la Montérégie ?

    De mémoire, cette problématique d’appellation existe avec la Beauce et la Chaudière-Appalaches. Quelles municipalités font partie de la Beauce, et lesquelles se trouvent dans Chaudière-Appalaches ? Chose certaine, Chaudière-Appalaches est l’appellation touristique du Québec.

    Il me semble enfin qu’il y a une confusion avec la région dans laquelle se trouve Mont-Joli. Lors de mon premier passage au Bas-Saint-Laurent en décembre 2009, j’ai remarqué que Mont-Joli se trouvait dans la région touristique de la Gaspésie. Or, certains collègues me disent que la ville est dans la région administrative du Bas-Saint-Laurent. Peut-on alors dire que Mont-Joli est située dans la région touristique de la Gaspésie et dans la région administrative du Bas-Saint-Laurent, ou est-elle située dans la même région touristique et administrative de la Gaspésie ?

    Je serai curieux à vous lire sur ces sujets.
    Merci encore pour cet article informatif !

  • Merci pour ton commentaire, Dwain. Je crois que les MRC de Brome-Missisquoi et de la Haute-Yamaska ont été annexées à la Montérégie au moment du redécoupage de la carte du Québec en régions administratives de grandeurs équivalentes, car à l’origine, toutes ces régions, jusqu’à la Chaudière, faisaient partie des Eastern Townships. J’en traiterai dans un article à venir.

    Quand à la Chaudière-Appalaches, à ma connaissance, les régions administrative et touristique correspondent.

    Quant à Mont-Joli, le point que tu soulèves est intéressant. Il semble y avoir des différences, mais je n’ai pas eu encore le temps de m’y pencher. À suivre donc… Peut-être ferai-je un article un tantôt là-dessus. C’est une bonne suggestion.

  • Dwain Richardson

    says:

    Ah, et j’y pense encore : tant qu’à essayer de démêler les confusions qui entourent les appellations régionales, j’aimerais que vous abordiez le sujet des « capitales nationales » à un moment donné. Je m’explique : quand il est question de la région administrative de Québec, le gouvernement provinicial l’appelle Capitale-Nationale. Au fédéral, les villes de Gatineau-Ottawa et leurs environs portent le titre de la Région de la capitale nationale (sans trait d’union et en minuscules). Pour ajouter à la confusion, Gatineau-Ottawa et Québec possèdent, toutes les deux, des commissions de la capitale nationale. Eurêka!

    Mes questions sont alors les suivantes : quelle appellation devons-nous employer lorsque nous faisons référence à Québec ou Gatineau-Ottawa ? Afin de ne pas confondre les deux régions distinctes, est-il mieux d’appeler Québec et les environs « Capitale-Nationale » et Gatineau-Ottawa, ainsi que leurs environs, « Région de la capitale fédérale »? Ce sera un sujet fort intéressant.

    Sur ce, au plaisir de vous lire !

    • Tu soulèves encore un point intéressant. C’est vrai qu’on donne pas mal dans le domaine de la capitale nationale. Tout cela vient du fait que Québec, comme capitale du Québec, et à ce titre, et à titre de seule capitale provinciale française à l’intérieur de la fédération canadienne, tient à affirmer haut et fort son importance et sa prééminence. Il s’agit d’une position politique et administrative. Et c’est en réaction à l’utilisation de l’expression « région de la capitale nationale » (traduction de “National Capital Region”), en contexte bilingue (le problème ne se pose qu’en français), que la notion de Québec-région de la Capitale-Nationale a fait son apparition.

      Mais pour résumer, je dirais qu’on parle généralement de la région de Québec pour parler de la ville même et des environs, dans la langue de tous les jours, et de région de la Capitale-Nationale pour décrire la région administrative, touristique et politique.

      Aussi, peut-être en réaction à l’utilisation par le Québec de l’expression « région de la Capitale-Nationale », le fédéral parle plutôt, aujourd’hui, de “Canada’s Capital Region/région de la capitale du Canada”, ce qui précise la hiérarchie des capitales nationales. Ainsi, pour parler de Gatineau-Ottawa, on pourrait utiliser cette dernière expression, « région de la capitale du Canada », pour éviter toute confusion.

      Sur ce, au plaisir de te relire!

Comments are closed.

To top